Nedjma MOUSSAOUI

Maître de Conférences en études cinématographiques et audiovisuelles, membre du groupe de recherche Passages XX-XXI, Université Lumière Lyon 2. Auteur d’une thèse sur Max Ophuls (« Max Ophuls et l’œuvre de Goethe : matériau génétique et substrat esthétique », Université Lyon 2, 2010). Ses travaux concernent notamment les transferts culturels et les phénomènes d’hybridation. Diverses contributions concernant les genres cinématographiques (film noir, film de gangster, biopic) et les cinéastes germaniques exilés sous le nazisme. Elle a participé à plusieurs volumes universitaires dont : Le cinéma français face aux genres (Paris, Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma, 2005), Des mains modernes (CNRS / L’Harmattan, coll. « Arts & Sciences de l’Art », 2008), Le cinéma européen et les langues (Mise au Point, n° 5, 2013), Biopics de Tueurs (Alter éditions, 2015).

— Martin Barnier, Isabelle Le Corff, Nedjma Moussaoui (dir.), Penser les émotions. Cinémas, séries, nouvelles images, Paris, L’Harmattan, 2016.

— « Fritz Lang : cinéma et machine(s) à produire des images », in : Danielle Méaux (dir.), L’Art et la machine, Pau, Presses de l’Université de Pau et du Pays de l’Adour, Figures de l’art 32, 2016, p. 127-237.

— « Les SS frappent la nuit, ambivalence d’un biopic à l’épreuve de la confrontation avec l’Histoire », in : Martin Barnier, Trudy Bolter, Rémi Fontanel, Isabelle Le Corff, Biopics de tueurs / Killers in Biopics, Lyon, Alter Editions, 2014

— « Xavier Giannoli, héritier d’une cinéphilie plurielle », in : J-P. Aubert, Ch. Taillibert, La cinéphilie des cinéastes (tome 2), Les Cahiers de Champs Visuels, n° 8/9, L’Harmattan, 2013.

— « Aspects linguistiques du stéréotype de l’Allemand dans les comédies françaises des années 1960 », in : Martin Barnier et Isabelle Le Corff (dir.), Le cinéma européen et les langues, revue Mise au Point, n° 5, 2013. A lire sur : http://map.revues.org/1277

— « ‘Que les choses en soient venues là !’ : Lola Montès, un retour aux sources », in : Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza (dir.), Lola Montès. Lectures croisées, L’Harmattan, coll. « Champs visuels », 2011, p. 37-73.

— « La Reine Christine ou le règne de Garbo ? », in : Martin Barnier, Rémi Fontanel (dir.), Les biopics du pouvoir politique de l’Antiquité au XIXème siècle – Hommes et Femmes de pouvoir à l’écran, Lyon, Aléas, coll. « cinéma », 2010, p. 195-209.

— « La main, lieu de l’expression de la pulsion chez Fritz Lang », in : Emmanuelle André, Claudia Palazzolo, Emmanuel Siéty (dir.), Des mains modernes, CNRS / L’Harmattan, coll. « Arts & Sciences de l’Art », 2008, p. 85-98.

— « 1933-1940 : Les cinéastes exilés et le système générique français », in : Raphaëlle Moine (dir.), Le cinéma français face aux genres, Paris, Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma, 2005.